IGD

Institut de géographie et durabilité de l'Université de Lausanne
Projets de recherche


Nouvelle recherche


Faire la ville juste. Une analyse in itinere de la maîtrise publique d’ouvrage du projet urbain Carré de Soie (métropole lyonnaise).

Dans certaines portions des agglomérations (poches de pauvreté de centre-ville, couronnes suburbaines dégradées, espaces périurbains sans aménité), un cumul entre des inégalités sociales (pauvreté, chômage, etc.) et environnementales (exposition au bruit, aux risques industriels, etc.) peut être observé. La persistance de ces inégalités croisées dans le temps indique une tendance de fond : la capacité d’accéder à un cadre de vie de qualité n’est pas équitablement partagée parmi les individus. Ce constat interroge : comment se créent ces inégalités ? Comment infléchir cette tendance et faire la ville plus juste ? Apporter des réponses à cette problématique nécessite d’identifier les facteurs de causalités qui entrent en jeu dans le système de (re)production des inégalités urbaines. Le fonctionnement des marchés foncier et immobilier, la « tyrannie des petites décisions » et les politiques publiques à incidence spatiale sont principale- ment impliqués. Ces dernières, agissant sur tous les éléments du système, sont placées au cœur de ce travail. On va ainsi s’intéresser précisément à la manière dont les collectivités publiques pilotent la production de la ville contemporaine, en portant l’attention sur la maîtrise publique d’ouvrage (MPO) des grands projets urbains. Poser la question de la justice dans la fabrique de la ville implique également de questionner les référentiels normatifs de l’action publique : à quelle conception de la justice celle-ci doit-elle obéir ? Quatre perspectives (radicale, substantialiste, procédurale et intégrative) sont caractérisées, chacune se traduisant par des principes d’action différenciés. Une méthodologie hybride – empruntant à la sociologie des organisations et à l’analyse des politiques publiques – vient clore le volet théorique, proposant par un détour métaphorique d’appréhender le projet urbain comme une pièce de théâtre dont le déroulement dépend du jeu d’acteurs. Cette méthodologie est utilisée dans le volet empirique de la recherche, qui consiste en une analyse de la MPO d’un projet urbain en cours dans la première couronne de l’agglomération lyonnaise : le Carré de Soie. Trois grands objectifs sont poursuivis : descriptif (reconstruire le scénario), analytique (évaluer la nature de la pièce: conte de fée, tragédie ou match d’improvisation ?) et prescriptif (tirer la morale de l’histoire). La description de la MPO montre le déploiement successif de quatre stratégies de pilotage, dont les implications sur les tempo- ralités, le contenu du projet (programmes, morphologies) et les financements publics vont être détermi- nantes. Sur la base de l’analyse, plusieurs recommandations peuvent être formulées – importance de l’anticipation et de l’articulation entre planification et stratégie foncière notamment – pour permettre à la sphère publique de dominer le jeu et d’assurer la production de justice par le projet urbain (réalisation puis entretien des équipe- ments et espaces publics, financement de logements de qualité à destination d’un large éventail de popula- tions, etc.). Plus généralement, un décalage problématique peut être souligné entre les territoires stratégiques pour le développement de l’agglomération et les capacités de portage limitées des communes concernées. Ce déficit plaide pour le renforcement des capacités d’investissement de la structure intercommunale. La seule logique du marché (foncier, immobilier) mène à la polarisation sociale et à la production d’inégalités urbaines. Faire la ville juste nécessite une forte volonté des collectivités publiques, laquelle doit se traduire aussi bien dans l’ambition affichée – une juste hiérarchisation des priorités dans le développement urbain – que dans son opérationnalisation – une juste maîtrise publique d’ouvrage des projets urbains.


Domaines de recherche Études urbaines
Développement urbain durable
Ville et lien social
Urbanisme durable et projet urbain
Mot-clefs Justice spatiale
Justice environnementale
Inégalités urbaines
Projet urbain
Maîtrise d’ouvrage
Sociologie des organisations
Financement Université de Lausanne, FNRS
Durée Août 2006 - novembre 2011
Site Web
Chercheurs Bonard Yves (Doctorant)

Publications

Bonard, Y. et Matthey, L. (2010). Les éco-quartiers: laboratoires de la ville durable: changement de paradigme ou éternel retour du même? Cybergeo: European Journal of Geography, 1-9. Info
Bonard, Y. et Matthey, L. (2009). La richesse des territoires : districts industriels, économie culturelle et clusterisation des pratiques artisitiques : manifeste pour un urbanisme sensible aux acteurs producteurs d'un esprit des lieux. In Mager, C., Développement territorial: jeux d'échelles et enjeux méthodologiques. Lausanne : Observatoire universitaire de la ville et du développement durable. 25-34 Info
Bonard, Y. et Thomann, M. (2009). Requalification urbaine et justice environnementale: Quelle compatibilité? Débats autour de la métamorphose de Lausanne. VertigO: la Revue électronique en Sciences de l'Environnement, 9(2): 1-20. Info
Bonard, Y. et Apothéloz, B. (2008). L'étalement urbain lausannois et ses figures sociales. In Zaninetti, J.M. et Maret, I., Etalement urbain et ville fragmentée à travers le monde. : PUO. 29-52 Info
Bonard, Y. et Felli, R. (2008). Patrimoine et tourisme urbain: la valorisation de l'authenticité à Lyon et Pékin. Articulo - revue de sciences humaines, 4: N/A. Info