IGD

Institut de géographie et durabilité de l'Université de Lausanne
Projets de recherche


Nouvelle recherche


Entre abîme et métamorphose. Une approche interdisciplinaire du développement des stations touristiques

Dans un contexte de bifurcation du système touristique, l’un des processus remarquables dont il convient d’améliorer la connaissance consiste dans le développement des stations touristiques. Si plusieurs processus de développement ont déjà été précisément décrits – urbanisation, diversification, adaptation – il reste maintenant à approfondir l’analyse des éléments explicatifs, soit à préciser de quelles manières ces processus de développement sont mis en œuvre par un réseau d’acteurs. En effet, l’analyse de ces processus reste à un niveau relativement synthétiques sans que l’on sache comment ils sont négociés entre différents types d’acteurs, que ce soit les touristes, les politiques, les entrepreneurs, les propriétaires, les citoyens. Notre recherche vise ainsi à expliciter les fondements de ces processus. Plusieurs problèmes se posent qui ne sont pas encore résolus : 1) la capacité des lieux touristiques à rester touristique sur la longue durée, que nous nommons une trajectoire « relais » ; 2) l’arrêt de la fonction touristique suite à des chocs externes (concurrence de nouvelles pratiques, lieux, marchés) ou à des « dysfonctionnements » internes (politique défavorable au tourisme), que nous nommons « abîme » ; 3) la transformation de la station touristique en un lieu fonctionnant sur d’autres bases que le tourisme, ce que nous nommons « métamorphose ». Pour mieux comprendre ces différentes trajectoires des stations touristiques, nous avons élaboré un cadre théorique original qui met au centre du système explicatif une notion nouvelle : le « capital touristique » d’une station comme élément central qui fait varier les trajectoires sur le long terme. Ce capital touristique est constitué de six composantes : le capital symbolique, le capital urbain, le capital ressourciel, le capital politique, le capital de connaissance et le capital économique. Ces six sous-capitaux sont issus de plusieurs approches disciplinaires distinctes : la théorie de l’habiter, la théorie des régimes institutionnels des ressources, la théorie de la gouvernance et la théorie économique qui seront combinées dans ce travail transdisciplinaire.


Domaines de recherche Cultures et natures du tourisme
Mot-clefs Aucun mot-clef associé à ce projet.
Financement Fonds National de la Recherche Scientifique
Durée Novembre 2011 - avril 2015
Site Web
Chercheurs Clivaz Christophe
Crevoisier Olivier
Guex Delphine
Stock Mathis

Publications

Clivaz, C., Nahrath, S. et Stock, M. (2011). Le développement des stations touristiques dans le champ touristique mondial. Mondes du Tourisme (No hors série «Tourisme et mondialisation»), 276-286. Info
Darbellay, F., Clivaz, C., Nahrath, S. et Stock, M. (2011). Approche interdisciplinaire du développement des stations touristiques. Le capital touristique comme concept opératoire. Mondes du tourisme, 4: 36-48. Info