IGD

Institut de géographie et durabilité de l'Université de Lausanne
Projets de recherche


Nouvelle recherche


Mobile and non-mobile young Swiss adults : prevalence, motivations, and barriers of temporary mobilities

La mobilité géographique de courte durée pour des raisons éducationnelles, professionnelles ou personnelles échappe souvent aux statistiques. Dans le monde professionnel en particulier, de tels séjours évoquent l’acquisition de compétences notamment linguistiques. Or, nous en savons très peu sur les pratiques et perspectives des jeunes en la matière. L’étude permettra non seulement de mesurer l’importance des expériences effectuées ou prévues, mais également de dresser un profil précis des jeunes dits ‘mobiles’ et ‘non-mobiles’. Elle offrira également de meilleures connaissances quant aux motivations et aux freins à la mobilité, ainsi qu’à ses bénéfices tels que perçus par les jeunes.
Ce projet se base sur une enquête de grande envergure, l’enquête ch-x, réalisée dans le cadre du recrutement pour l’armée suisse. Elle s’adresse à la quasi-totalité des jeunes hommes suisses de 18 à 20 ans (n=50’000), ainsi qu’à un échantillon supplémentaire de 3'000 femmes. L’analyse fine de ces données sera complétée par des entretiens qualitatifs. Le projet permettra, entre autres, de répondre aux questions suivantes : 1) Quelles sont les expériences et intentions des jeunes Suisses en matière de mobilité spatiale ? 2) Quels sont les facteurs discriminatoires à la mobilité ? 3) Quels sont les motivations et les freins à la mobilité ?
Patrick Rérat (requérant), Brian Kleiner (co-requérant ; FORS), Alexandra Stam (co-requérante ; FORS)


Domaines de recherche Études urbaines
Mot-clefs Mobilité
Trajectoires de vie
Mobilité temporaire
Jeunes adultes
Jeunesse
Financement Fonds national de la recherche scientifique (Division 1)
Durée Février 2017 - février 2020
Site Web
Chercheurs Haldimann Lucas (doctorant)
Rérat Patrick (requérant)