IGD

Institut de géographie et durabilité de l'Université de Lausanne
Projets de recherche


Nouvelle recherche


Permafrost-Vaud

Dans l'optique d'une prise en compte de la composante périglaciaire dans l'établissement des cartes de dangers, le canton de Vaud a mandaté l'IGUL, l'IGAR et le Département de Géographie/Géosciences de l'Université de Fribourg pour évaluer la distribution du pergélisol dans le canton de Vaud et des types de dangers potentiels qui lui sont liés. La première partie du travail a consisté à simuler la répartition du pergélisol à l'aide d'un modèle distinguant les terrains sédimentaires des parois rocheuses. Les résultats ont montré que le pergélisol se rencontrait essentiellement dans 3 secteurs: le massif des Diablerets, la région Grand Muveran – Paneirosse et le Haut vallon de Nant. Ce premier aperçu a montré que l'extension spatiale du pergélisol dans le canton de Vaud est relativement modeste. La présence de glaciers à des altitudes relativement basses, du fait de l'humidité du climat des Alpes Vaudoises, réduit considérablement les surfaces potentiellement occupées par du pergélisol. Pour comparaison, à altitude égale, l'extension du pergélisol est beaucoup plus importante dans les Alpes Valaisannes, où la relative sécheresse du climat réduit l'englacement. L'analyse géomorphologique effectuée dans les 3 secteurs à pergélisol a ainsi montré que seuls trois ou quatre glaciers rocheux actifs/inactifs étaient présent dans les Alpes Vaudoises (sur territoire vaudois). Malgré cela, cette étude a montré que le pergélisol est un paramètre à prendre en compte dans la gestion des dangers naturels du canton de Vaud. En effet, dans les 3 secteurs principaux identifiés, les stocks sédimentaires sont localement importants et les pentes sont souvent très raides. Dans certains cas, comme dans les dépôts du cirque du Dar ou le bastion morainique des Martinets, le ravinement est très important. On trouve, par ailleurs, une forte concentration de barres rocheuses sub-verticales situées en zone de pergélisol possible. A travers l'analyse géomorphologique des différents sites, cette étude a montré que la principale source de danger glaciaire/périglaciaire dans le canton de Vaud est le ravinement des terrains sédimentaires.


Domaines de recherche Études alpines
Processus géomorphologiques de montagne
Pergélisol alpin
Hydrogéomorphologie
Cartographie géomorphologique et modélisation du paysage
Mot-clefs Géomorphologie
Pergélisol
Cartographie
Dangers naturels
Financement Canton de Vaud, Service des eaux, sols et assainissement Unil
Durée Janvier 2007 - janvier 2008
Site Web
Chercheurs Bardou Eric
Delaloye Reynald
Lambiel Christophe
Schoeneich Philippe

Documents

Géomorphologie du secteur du Dar

Télécharger (Fichier JPG; 2.38 Mo)


Le glacier rocheux d'Entre la Reille (Diablerets)